Bois, terre, métal, argent, verre ou cristal ?

Des siècles durant, on a bu les vins dans des contenants en bois, puis en terre, en métal ou en argent, sous la forme de  coupelles, de coupes, voire de gobelets. En Italie, les Romains utilisaient parfois des sortes de timbales. C’est à Venise, à partir du 13 ème siècle, grâce aux liens que la cité des Doges a tissé avec l’Orient, que les artisans développent un nouveau savoir-faire en matière de verrerie. Les premiers modèles créés, véritables objets de luxe, sont des coupes très décorées, la plupart du temps dotées d’un couvercle. C’est à la fin du 16ème siècle que naît le modèle « standard », formé d’un large et profond calice monté au sommet d’un pied à balustre. Au fil du temps, cette forme de verre s’affinera, pour devenir plus étroite et haute, avec une riche palette de décorations.

Au 18 ème siècle, la Bohême prend la place de Venise au sommet de la hiérarchie de la verrerie, avec des verres plus épais fabriqués à partir de la chaux de potasse. Révélant de magnifiques teintes irisées, les verres de Bohême sont  les plus recherchés. Déjà présent au cours des siècles précédents sous le terme de « cose naturali » (choses naturelles), de « stilleven » en Flandre, « Stilleben » en Allemagne, « still-life » en Angleterre ou encore « bodegones » en Espagne, l’art des natures mortes (dont le terme apparaît au début du 18ème siècle) connaît son plus bel essor.

Du verre à l’oxyde de plomb…
Ce sont les Anglais qui découvriront ensuite le principe de fabrication du cristal : du verre à l’oxyde de plomb. Grâce à ce procédé, il est désormais possible de fabriquer des verres plus sombres en couleur, plus épais, plus lourds et plus solides. On assiste alors à la création des grandes cristalleries. En cristal ou en verre, le verre devient un objet plus usuel. Il faudra attendre encore un siècle pour voir apparaître les premiers moules et la technique du pressage pour que le verre se démocratise réellement et soit présent au quotidien, sur toutes les tables.

Photos : verre en cristal de Bohême et stilleven d’Osias Beert, peintre flamand.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Mention légale. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
%d blogueurs aiment cette page :