Bouquet… de soleil

J’ai eu le bonheur de découvrir, hier soir et par hasard, sur France 5, à une heure extrêmement tardive, la rediffusion d’un nouveau numéro d’Empreintes consacré à Carole Bouquet. Petit clin d’oeil à cette journée internationale du 8 mars, dédiée à la Femme.

Aussi belle à l’extérieur qu’à l’intérieur, lumineuse, rayonnante, pétillante, l’actrice-vigneronne nous ouvre les portes de sa vie et de sa propriété viticole italienne de Pantelleria. Revenant sur son enfance, sa carrière au cinéma et ses engagements (« La voix de l’enfant » et les sans abris), elle nous parle de sa passion pour le vin, et en particulier son vin, le passito.

C’est Isabella Rossellini qui lui parle, « avec tellement de poésie », de Pantelleria, cette île paradisiaque de 83 km² située dans l’archipel des Egades, entre la Tunisie et la Sicile, qui a inspiré à l’écrivain  Gabriel García Márquez ces mots : « je ne crois pas qu’il existe au monde un lieu plus adapté pour penser à la Lune. Mais Pantelleria est plus belle. »

« Je fais du vin pour ne pas être en villégiature ici. Pour appartenir à cet endroit, pour être légitime à Pantelleria ».
Envoûtée par les lieux, l’actrice achète alors « une petite maison à vendre avec deux hectares en zone protégée », puis, peu à peu, 800 autres acres aux alentours. Après quelques débuts difficiles, nait sa première cuvée élaborée à partir du Zibibbo, un muscat d’Alexandrie suave. Elle l’appelle Sang d’Or. Tout un symbole. Une belle réussite.
Dans le reportage, vous l’écouterez vous décrire les spécificités de ce vin qui nécessite qu’environ un tiers de la récolte soit déposé par terre, à côté de murs réfractaires pour obtenir une température de 50 degrés. Chaque grappe est alors retournée méticuleusement tous les deux ou trois jours, jusqu’à ce que cela devienne du málaga. Ensuite, c’est l’égrappage à la main, fait par des femmes.

« Pourquoi j’ai cette tendresse pour cette terre ? Pourquoi j’ai le cœur qui chavire à chaque fois que j’arrive ici ? (…) C’est purement sensuel. Comme le dit Artaud : « L’âme des choses n’est pas dans les mots. » »

Si vous souhaitez embarquer pour ce voyage dans le bel univers de Carole Bouquet, et comme la vidéo est indisponible sur le site de France 5, découvrez-en un extrait ici.

Pour en savoir plus sur le Sangre d’Oro Passito di Pantelleria et son Domaine, savoir où le déguster et où le trouver, c’est juste là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Mention légale. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
%d blogueurs aiment cette page :